Saint-Sulpice-de-Guilleragues

Superficie : 689 ha

Population : 234 habitants

Mairie adresse : 33580

N°téléphone/fax : 05 56 61 80 17

Adresse courriel : msaintsulpice@wanadoo.fr

Heures d’ouverture : mardi 9h à12h, jeudi 14h à 17h

Maire : Maryse Cheyrou

Riveraine du Drot, Saint-Sulpice-de-Guilleragues s’étend dans la vallée, le long de la route D 668 Monségur-La Réole et sur les hauteurs qui la bordent et de part et d’autre du vallon du ruisseau de l’Andouille.

Le petit bourg est regroupé à proximité de l’église, l’habitat est dans l'ensemble dispersé.

L’économie locale repose sur la polyculture.

Avec deux châteaux remontant à l’époque médiévale, une église qui a retrouvé toute sa fraîcheur suite à de récentes restaurations, Saint-Sulpice-de-Guilleragues ne manque pas de centres d’intérêt.

Le Château de Cazes, fondé par les bénédictins de La Réole, était plutôt une maison forte qui a gardé une belle allure romantique (site habité privé).



Le château de Cazes

Celui dit «de Guilleragues» a appartenu à Joseph de Lavergne de Guilleragues, ambassadeur de Louis XIV à Constantinople. Familier de la cour du Roi Soleil, il est l’auteur des «Lettres Portugaises», créant un genre littéraire reconnu et étudié.

La porte du château présente les armoiries de la famille Lavergne de Guilleragues, reprises dans l’église paroissiale avec celles des Lanier.



Le château dit "de Saint-Sulpice-de-Guilleragues. Les armoiries sont, à dextre (gauche), celles de Pierre Lavergne décédé en 1554 et à senestre (droite), celles de son épouse Isabeau Lanier. (Dominique Barraud,  Bulletin du GAHMS n° 31, année 2009, "Les armoiries du château de Guilleragues")

Le monument aux morts où on reconnaît la représentation de la tour du château de Guilleragues, est du sculpteur Barbe; ce dernier, a également personnalisé ceux de Dieulivol, Le Puy et Saint-Ferme.


Quant au patrimoine industriel lié à l’agriculture Saint-Sulpice conserve la tour d’un moulin à vent et le moulin de l’Etourneau sur le Drot, du XIIIe siècle, et qui a cessé son activité en 1947

(site privé).


Retour à l'accueil